frais d'un rachat de credit

Attention, le rachat de credit n’est pas gratuit, il engendre des frais.

Les indemnités de remboursement anticipé pour les credit immobiliers

Tout d’abord si le rachat de credits comporte un credit immobilier, vous aurez à payer les indemnités de remboursement anticipé, l’IRA. Le montant de cette indemnité est inscrit dans les conditions générales de votre emprunt immobilier. En général, la somme à débourser ne peut excéder 6 mois d’intérêt sur le montant remboursé. Il ne peut toute fois pas dépasser 3% du capital restant du à la date du remboursement anticipé de ce credit immobilier.

Cette somme est à débourser même si vous avez négocié sa suppression avec votre banque lors de la souscription de votre prêt immobilier, car cette indemnité est systématiquement due dès lors que vous faite racheter votre crédit par un organisme concurrent. Donc si vous devez encore 70 000 euros de capital, l’indemnité de remboursement anticipé de votre emprunt immobilier ne pourra excéder 2 100 euros.
De telles indemnités n’existent pas pour les credits à la consommation et les credits classiques.

Les frais de garantie

Ensuite, lors d'un rachat de credit, il vous faudra vous acquitté des frais de garantie. La facture sera plus ou moins importante suivant la technique utilisée.

La solution la plus couteuse, mais la préférée des établissements préteurs, est la prise d’une hypotheque sur un bien immobilier. Dans le cas d’un non paiement des mensualités, l’organisme préteur pourra alors vendre votre bien hypothéqué pour recouvrir vos créances. Avec ce type de garantie, l’établissement de crédit pourra vous prêter jusqu’à 70% de la valeur du bien immobilier mis en hypotheque. Le montant des frais de garantie peut monter jusqu’à 1.5% du montant du prêt. Soit par exemple 1 050 euros pour un prêt de 70 000 euros.
Mais attention avec ce type de garantie, se cache aussi des frais de radiation de l’hypotheque. Ils sont quand à eux négociables.

Solution la moins chère, le cautionnement du nouvel emprunt par une assurance. Avec ce type de garantie, on peut économiser jusqu’à 30% sur les frais de garantie.

Divers autres frais.

Les frais de dossier. Vous devez essayer de les négocier et ils peuvent facilement être exonérés. Ils sont de l’ordre de 1% du capital.
Les frais de courtages si vous passez par un courtier en rachat de credit. Eux aussi sont à négocier car ils peuvent varier entre 1 et 6% du capital emprunté.

En conclusion

Il faut bien faire attention au montant de tous ces frais car le bénéfice fait grâce au rachat de credit DOIT être largement supérieur à la somme de ces frais. Sinon le rachat de credit ne sera pas intéressant et risque de vous couter de l’argent.
Mais attention, ne versez ni frais ni commission avant le déblocage des fonds.

 

Faire une demande de rachat de credits pour comparer les differents scpecialistes du secteur.