Courtier rachat de creditUne mésaventure qui se répète trop souvent chez certains courtiers :
Un dossier de rachat de crédit est déposé chez deux courtiers en rachat crédit et regroupement de crédits bien connus et de bonne réputation. Dans les deux cas des propositions de rachat arrivent rapidement.

Mais entre les deux solutions de rachat de crédit il y a une différence de taux et de mensualités relativement importante, l’un affirme qu’il s’agit d’un taux fixe sans autre précision et l’autre d’un taux fixe uniquement sur la première année, suivi par un taux variable sur le restant de la durée. C’est là où il faut bien différencier le sérieux des deux propositions, et voici les réponses que l’on obtient en général :

Le premier courtier rapidement vous rassure et vous garantit que tout sera fait pour que vous obteniez le meilleur taux, qu’il s’agit d’une première estimation qui peut changer, et qu’il faut envoyer très vite les originaux pour qu’il fasse une étude réelle.

Le problème est qu’en envoyant les originaux à celui ci plutôt qu’à l’autre, vous êtes lié à sa décision, vous ne disposez plus de vos justificatifs originaux et sa réponse ne correspondra pas à la première simulation bien sûr !

La transparence du second courtier vous mettra rapidement au courant des pratiques de certains courtiers, et voici ce qu’il doit vous dire :
« En fonction de votre situation telle que vous l’avez décrite, je vous confirme que votre dossier sera au taux et à la mensualité indiqués dans ma proposition. Nous vous apportons une réponse sur mesure et c’est celle qui sera effectivement dans l’offre de prêt, si la banque accepte le dossier. Notre expérience et l’aide de logiciels informatiques nous amènent à vous proposer la solutions de rachat de crédit que vous pouvez espérer pour votre restructuration.

Vous avez donc eu le « bon conseil » et pas le meilleur taux pratiqué par une banque il y a 6 mois ! comme le font certains courtiers.»
Un vrai professionnel va vous expliquer ce qui aurait permis dans votre dossier de pratiquer le taux donné par son concurrent, et vous expliquer pourquoi ce n’est pas possible de le faire dans votre cas.

En résumé, le premier vous allèche par une proposition qui est en réalité impossible à obtenir dans ce cas précis (c’est une proposition d’appel sans fondements réels), et le second vous propose tout de suite la tarification adaptée à votre profil, et qui se traduit par une offre de prêt correspondant à ce qui est annoncé.

Assurez-vous donc bien de la réalité des propositions faites que ce soit sur internet ou dans les locaux d’un courtier et ne confiez vos originaux qu’à celui qui a joué la transparence !

source : www.lepetitpoucetducredit.com