primo accedantsDe tout temps les pouvoirs publics ont mis en place différents dispositifs d’aide à l’accession, notamment en direction des primo accédants.

Le prêt à taux zéro : un prêt écologique

Les avantages pour le primo accedant se résument pour l’essentiel au prêt à taux zéro renforcé. Ce prêt bonifié permet à tous les emprunteurs en primo accession de bénéficier d’un crédit sans intérêt dont le montant dépend principalement de la qualité énergétique du logement. Ainsi, en cas d’acquisition dans le neuf, le calcul du prêt à taux zérosera plus favorable si vous obtenez le label Bâtiment Basse Consommation (B.B.C). En cas d’achat dans l’ancien, le montant dépendra directement du résultat du diagnostic de performance énergétique. Il est à noter que le PTZ entre dans le calcul de l’apport personnel.

Les jeunes actifs et les banques

Les banques font souvent les yeux doux aux jeunes actifs et se montrent en principe plus tolérant, notamment en ce qui concerne l’apport personnel. Ces derniers peuvent ainsi plus facilement obtenir un prêt immobilier pour financer l’ensemble de l’acquisition et les frais annexes, c'est-à-dire les frais de notaires, le coût de la garantie et les frais de dossier.

Penser aux aides locales

En dehors du PTZ, les primo-accédants peuvent bénéficier d’aides provenant de certaines collectivités locales. Ainsi, la ville de Paris propose le Prêt Paris Logement (PPL) qui prend la forme d’un crédit à 0% cumulable avec celui de l’État. De même, le prêt logement 92 permet aux habitants des Hauts de Seine de bénéficier également d’un prêt complémentaire sans intérêt.